Hariri assassiné … à qui profite le crime

Rafic Hariri ancien Premier ministre libanais a été assassiné. Pourquoi ?

Qui est cet homme ?

Self-made man Rafic Hariri, l’émigré libanais, a fait fortune en Arabie saoudite. Milliardaire il rentre au pays.

Homme de bien philanthrope et mécène, mais aussi business man, les projets et les rumeurs accompagnent son ascension irrésistible. Amis de tous les belligérants il est le parrain des accords de paix qui mettent fin à la guerre civile au pays des Cèdres, il accède au pouvoir, au poste de Premier ministre … sa société reconstruit la capitale Beyrouth.

Ami de la France, ami des grands, tantôt dans l’opposition tantôt au gouvernement, il sillonne le monde et draine des milliards d’aide au Liban, mais en même temps… il grève le Liban de dettes !

Il a réussi à concilier les libanais, il était opposé au régime de Damas mais allié et partenaire des Syriens, il leur ouvrit la porte de l’Europe comme il le fit avec les Saoudiens. Il a investi du Maroc jusqu’à la pointe de l’Arabie, du Liban jusqu’aux rizières de la Malaisie.

Une voiture piégée lui a fauché la vie.

À qui profite le crime ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.