Acquérir les connaissances fut une quête au Japon dès son ouverture

 #Hirosaki

Avec l’ouverture du Japon en 1854 et l’avènement du règne de Meiji, il y eut une course entre les diverses région pour établir des écoles, des instituts d’études et des université.
À Hirosaki fut établi en 1862 l’école privée Tô-Ô gijuku, et des enseignants étrangers furent invités à y résider et enseigner (le premier est venu du Canada). On leur a bâti des résidence au cœur de a ville. L’école a déménagé en 1987, mais on a conservé une des résidences et la bibliothèque comme lieux de souvenirs.
Si cette école m’intéresse particulièrement c’est que l’auteur sur lequel je travaille y a passé deux ans (de 1872 à 1874).
J’ai visité les nouveaux bâtiments (un domaine !) j’ai pu obtenir de très intéressants documents pour mon travail (que j’espère terminer en décembre cette année).
J’ai également visité la résidence des professeurs étrangers qui se sont succédés jusqu’au années cinquante.
Leurs souvenirs sont entretenus comme signe de reconnaissance.
Il y avait l’enseignement du… français!
Je vous invite à une tournée dans la nouvelle structure et les deux bâtiments historiques. L’ancienne école n’a pas entièrement « disparue » (comme d’ailleurs les anciens bâtiments de la ville), puisque des constructions miniatures on été élaborées dans les jardins des résidences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.