Taiwan et le Japon

Taiwan-1

« La Chine ? C’est la république de Chine …c’est Taïwan! » A l’époque où j’avais fait mon premier voyage à Taiwan, cette réponse incongrue on pouvait l’entendre souvent sur la « petite île » de 36 000 km2 ( !) face à la « terre-mère » la grande Chine.

Jusqu’en 1971, Taiwan occupait le siège de la Chine à l’ONU et était membre permanent au conseil de sécurité. Suite à la montée en puissance de la république populaire de Chine – communiste à l’époque- et son rapprochement avec les Etats-Unis (fruits de la diplomatie de ping-pong et des efforts de Kissinger) C’est Pékin qui la remplaça.

Officiellement Taiwan (la république de Chine) et la république populaire de Chine revendiquent chacune la pleine souveraineté sur la totalité du territoire chinois. Mais Taiwan a mis de l’eau dans son vin et est devenu un des plus gros investisseurs en… Chine. Et les Chinois du continent représentent le plus gros lot des visiteurs-touristes de l’Île.

Arrivé à l’aéroport « quelque chose du Japon » est palpable partout dans tous les coins (propreté impeccable, ordre, facilités). L’occupation de l’Île de 1895 à 1945 n’a pas laissé que de mauvais souvenirs. Les Taiwanais avouent sans hésitation l’influence du Japon sur la marche de leur société.

Au Japon les chrysanthèmes accueillent les voyageurs aux aéroports à Taiwan ce sont les orchidées.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.