Japon-1: Hakodate porte du Nord japonais

Japan-1 (6 mai 17h30)

Hakodate

Premier post de la deuxième partie de mon périple.

Je devais visiter un lycée dans la ville de Hirosaki à Aomori. Porte d’entrée de cette région ou bien Tôkyô ou bien Hakodate. Comme j’avais deux jours de battement j’ai préféré le Nord une région que je ne connais pas bien, ce qui va me permettre de passer ces deux jours à Noboribetsu région très connue pour ces eaux termales qui dégagent du souffre et du fer du centre de la terre, et de ces bains chauds?

Hakodate a été fondé en 1454, c’était l’époque ou le Hokkaidô était une région « sauvage » et où les aventuriers japonais se tailler des fiefs. Il va sans dire que beaucoup d’Aborigène de ces larges régions, ont été massacrés ou soumis.

Cette ville fut le premier point de contact avec les Etrangers. Contrairement à ce qui se dit ce n’est pas le commandant Perry qui le premier a voulu le Japon à s’ouvrir au commerce… c’était les Russes eh oui !

Les Japonais ont commencé à explorer le cœur du Hokkaidô la grande île du Nord vers 1785 (les Iles Kouriles) et ont accélérer la colonisation des terres des populations aïnu qui se soulevèrent en 1789.

En 1792 un navire russe demande le droit de commercer et l’ouverture des ports japonais: refus japonais. En 1806 Les Russes attaquèrent les Kouriles et Sakhaline. Ce fut à l’origine des tensions existantes toujours autour des Territoires du Nord (sachant qu’il n’y toujours pas de traité de paix entre la Russie et le Japon à cause de l’occupation par les Russes- après le cessez-le-feu des quatre îles du Nord).

Hakodate fut une des villes que le shôgun accepta d’ouvrir aux Etrangers suite aux menace des Américains et les traités signés en 1854.

Donc mon déplacement sera : de Taipei vers Hakodate puis Noboribetsu, Aomori, Hirosaki avant de reprendre un avion vers Osaka (ma ville) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.